JE VEUX PLAIRE A DIEU


«C’est par la foi qu’Enoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce que Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu.» (Héb 11:5)

Cette petite étude va nous enseigner comment recevoir le témoignage qu’Enoch avait reçu, d’être agréable à DIEU, et devenir ainsi de bons et fidèles serviteurs et servantes pour notre Seigneur.

Depuis plus de 2 ans, nous avons suivi des enseignements au sujet du Royaume de DIEU, afin d’apprendre à vivre et nous comporter comme des princes et des princesses d’En-Haut. Nous n’appartenons plus à aucune culture terrestre, mais nous sommes de la culture du Royaume de DIEU.

Alors posons-nous la question suivante: «Qu’est-ce qui nous attire le plus? Les choses de la terre ou celles du ciel?

Moïse: 40 jours dans la présence de DIEU

«Moïse descendit de la montagne de Sinaï, ayant les deux tables du témoignage dans sa main, en descendant de la montagne; et il ne savait pas que la peau de son visage rayonnait, parce qu’il avait parlé avec l’Eternel. Aaron et tous les enfants d’Israël regardèrent Moïse, et voici la peau de son visage rayonnait; et ils craignaient de s’approcher de lui.« (EXODE 34: 29-35)

Moïse avait été 40 jours avec DIEU sur la montagne et il brillait de la splendeur de la Gloire de DIEU. C’était 40 jours d’intimité intense dans la présence de DIEU. Le peuple de DIEU n’était pas capable de supporter ce rayonnement de la gloire venue du ciel, c’était trop fort. Ils avaient peur de la gloire qui était sur Moïse. Cela les dérangeait car ils n’étaient pas attirés par ce qui vient du CIEL, de la présence de DIEU. (Je pense personnellement qu’ils étaient encore trop imprégnés et influencés par la culture de l’Egypte.)

Encore aujourd’hui, la manifestation de la gloire de DIEU est dérangeante, surtout pour les chrétiens qui sont encore attachés au royaume de ce monde et aux traditions.

Le péché nous prive de la gloire de DIEU, comme le déclare Romains 3:23: «Car tous ont péché et sont privés de la gloire de DIEU». Mais par le sang de Jésus, nous avons accès de nouveau à la gloire de DIEU, comme le déclare JESUS dans Jean 17:22: «Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un…»

Purifiés par le sang de l’ Agneau

«… car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps; Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché.» (Héb 10: 1-6)

Le système des sacrifices de l’Ancien Testament ne faisait que couvrir le péché mais ne le purifiait pas. Seul le sacrifice de JESUS-CHRIST sur la croix de Golgotha plait vraiment à DIEU car, non seulement le sang de Jésus-Christ nous purifie du péché, mais il fait de nous des fils et des filles du Royaume de DIEU lorsque nous reconnaissons notre position de pécheur et que nous nous détournons de notre péché en changeant de comportement par la foi et la force que nous donne le Saint-Esprit. Alors vous apprenez à vivre dans la présence de DIEU. Lorsque vous demeurez dans la présence de DIEU, vous ne vous inquiétez pas des choses de la vie (loyer, factures, nourriture, travail etc.). C’est dans cet endroit que votre FOI grandit, c’est un endroit de FOI au contact de la Gloire SEKINA de DIEU. Vous savez que vous savez alors que DIEU prend soin de vous, de votre quotidien. Dans cette position de FOI et d’INTIMITE avec DIEU, la seule chose qui vous intéresse, c’est de PLAIRE A DIEU.

Faire la volonté de DIEU, c’est plaire à DIEU.

«Alors j’ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté.» (Hébreux 11:7)

«Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.» (Romains 12: 1-2 )

Voilà les trois niveaux de la volonté de DIEU: BON - AGREABLE – PARFAIT.Notre obéissance à la Parole DIEU peut être comparée à une semence de foi que nous plantons avec l’aide de DIEU dans notre présent mais aussi pour notre futur.

Ce que DIEU cherche, ce sont des chrétiens qui ECOUTENT

Le texte repris dans l’épitre aux Hébreux 10:6 comprend une différence avec la version originale du Psaume 40:6 où il est écrit: «Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, Tu m’as ouvert les oreilles; Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire.»

Dans la version grecque, il est écrit: «…Mais tu m’as formé un corps;» Tandis que dans la version du Psaume 40 il est écrit: «tu m’as ouvert les oreilles»

Quand DIEU a vos oreilles, il a aussi tout votre corps

Le premier commandement est: «Jésus répondit: Voici le premier: Ecoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur; et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. » (Marc 12: 29-30). La première chose que Jésus a dite c’est «écoute» ce n’est pas une invitation mais un commandement. (Pas à l’occasion quand tu auras le temps ou si tu n’es pas trop occupé, etc.)

ECOUTE, c’est simple et profond

Nous devons réajuster notre vie pour nous tenir devant lui avec une grande joie. Le sacrifice que DIEU cherche, c’est quelqu’un qui écoute. Dans la phrase: «Tu m’as ouvert mes oreilles, l’hébreu dit plus précisément: «tu as creusé mes oreilles profondément comme un puits». Nous sommes dans un temps où le Seigneur veut «creuser mon Oreille».

Si Israël est passé par l’épreuve du désert, c’est parce qu’il n’a pas écouté et de ce fait il n’a pas obéi. Un peuple ou un individu qui n’écoute pas et n’obéit pas à ce que lui dit le Saint-Esprit va errer dans le désert et se dessécher, moralement, physiquement et spirituellement. Nous en avons un exemple dans la vision d’Ezéchiel 37 de la vallée des ossement desséchés. Cela représente le film d’un peuple qui n’a pas écouté DIEU; ils se sont desséchés spirituellement et ils sont morts. La Bonne nouvelle, c’est que DIEU appelle son peuple à revivre miraculeusement.

L’OREILLE DE L’ESCLAVE

« Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années; mais la septième, il sortira libre, sans rien payer …Si l’esclave dit: J’aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre, alors son maître le conduira devant Dieu, et le fera approcher de la porte ou du poteau, et son maître lui percera l’oreille avec un poinçon, et l’esclave sera pour toujours à son service.»(Exode 21: 2 -6)

Nous devons transfigurer notre façon de penser à l’occidentale, notre façon de penser influencée par la pensée grecque, afin de nous reprogrammer pour penser comme pense DIEU, à la façon biblique, car nous sommes des fils et des filles du Royaume de DIEU et nous avons la pensée de Christ.

Deux grands réveils en Europe du Nord: la réforme et la renaissance

La réforme qui débute au XVième siécle pour culminer au XVIième siécle. Elle prône le retour à la Parole de DIEU, la BIBLE (Sola Scriptura) dont les points principaux sont le salut par la grâce: «mon juste vivra par la foi» (Rom 1:17), face à la corruption engendrée par le commerce des indulgences dans l’église Romaine; elle dénonce les fausses doctrines du purgatoire, du culte des saints et de la vierge Marie. C’est à cette époque que, profitant de l’essor de l’imprimerie, la Bible va être imprimée en langue de l’époque.

La renaissance: elle a débuté en Italie au XIIIième siècle pour atteindre l’Europe du Nord au XVIième siècle. C’est un retour de la mise en honneur de la culture antique, c’est le retour de la pensée gréco-romaine, anti-DIEU, anti-biblique. C’est le réveil de l’humanisme païen dont les symboles sont utilisés par nos architectes dans les systèmes universitaires. C’était un réveil de Satan pour apporter l’humanisme et ainsi arrêter le réveil spirituel qui commençait dans le nord de l’Europe.

Le nombre de l’homme, c’est le nombre 6 et celui de l’anti christ sera 666.

Donc l’esprit de l’anti-christ, c’est l’humanisme séculier ou païen, c’est ce que nous combattons, aujourd’hui plus que jamais. De nos jours c’est de plus en plus l’idolâtrie de la technologie. Saviez-vous que le ‘www’ (World Wide Web), selon Scott HOLTZ, ( en langue hébraïque), correspond au nombre 666, intéressant n’est-ce pas? Cela nous fait comprendre ce qu’est cette pensée gréco-romaine, une pensée d’où DIEU est exclu et où l’homme devient dieu avec le désir de tout avoir sous son contrôle. Ce système de pensée veut s’introduire dans l’église de Jésus-Christ et même contrôler notre façon de penser à nous chrétiens.

NE NEGOCIONS PAS AVEC DIEU, SOYONS LOYAUX

Si nous faisons le choix de donner notre oreille à DIEU pour qu’Il la perce, tout comme l’esclave qui veut servir son maître, ce n’est pas pour négocier avec DIEU ce que nous choisissons de faire ou de ne pas faire. NON, il n’y a pas d’option possible. L’engagement que nous prenons est ferme et définitif et non pas comme les mariages de nos jours où l’on se promet de s’aimer toujours pour le meilleur et pour le pire mais 3 mois plus tard arrive la séparation et ensuite le divorce parce que les vœux ne sont pas tenus, parce que tout est négocié, et que l’on prend la liberté de tout changer selon l’humeur du moment.

Quand l’esclave hébreu gagnait sa liberté, selon Exode 21:2-6, il pouvait partir et vivre sa vie comme il l’entendait, mais il pouvait aussi choisir de servir son maître tout le reste de sa vie. La décision appartient à l’esclave et, dans notre cas, c’est à chacun de nous qu’elle appartient, qu’allons-nous décider?

Exode 21:5-6 dit «Si l’esclave dit: J’aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre, alors son maître le conduira devant Dieu, et le fera approcher de la porte ou du poteau, et son maître lui percera l’oreille avec un poinçon, et l’esclave sera pour toujours à son service.»

Ici l’esclave abandonne sa liberté, il donne sa vie pour servir son maitre. En ce qui nous concerne, lorsque nous naissons de nouveau par la foi en Jésus-Christ, nous sommes alors délivrés de l’esclavage du péché, nous sommes libres. Nous étions morts mais maintenant nous sommes vivants en JESUS.

S’offrir à DIEU par AMOUR

Cependant le sacrifice que DIEU cherche, c’est lorsque vous dites, « oui j’ai la liberté, je peux vivre dans la volonté acceptable pour DIEU, maisJ’aime mon maitre plus que moi-même, plus que ma propre liberté, je ne veux plus faire ma volonté, je veux abandonner ma volonté pour Sa Volonté»

Le mot ‘poteau’ ou ‘montant de la porte’ se dit en hébreu: «mezuzah». Les Juifs orthodoxes avaient un morceau de parchemin appelé Mezuzah où étaient écrits, en 22 lignes, Deutéronome 6:4-9 et 11:13-21. Ils le roulaient dans une boîte de bois, de métal ou de verre et le fixaient au montant de la porte, comme l’ordonnent ces passages.

Lors de la cérémonie de l’esclave qui veut servir son maître, le maître prend son esclave et met son oreille sur le linteau. Il perce alors l’oreille de l’esclave et, de ce fait, il y avait une trace de cette partie de l’oreille et du sang de l’esclave sur le poteau. Lorsque le maître revenait des champs ou d’un long voyage il voyait la mezuzah «Ecoute Israël…» et en même temps, il voyait la trace de l’oreille de son serviteur qui restait sur la porte. Le maître se souvient alors qu’il a un serviteur qui l’aime et qui l’attend, prêt à donner sa vie pour lui.

Voilà le sacrifice que DIEU cherche, ce sont des chrétiens qui vont se donner par amour pour DIEU et combattre jusqu’à la mort pour leur maitre, c’est cela le sacrifice vivant de Romains 12:1-2.

Le but de cette consécration, c’est de conduire les chrétiens à l’état de disciples pour qu’ils deviennent des serviteurs s’abandonnant totalement entre les mains de DIEU.

Joël 2: 28-29 «Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions. Même sur les serviteurs et sur les servantes, Dans ces jours-là, je répandrai mon esprit.»

Voilà une promesse extraordinaire pour chacun d’entre nous, le Saint-Esprit qui nous aide à respecter notre consécration totale. C’est le temps de développer notre communion avec le Saint-Esprit.

DAVID FAIT TUER URIE QUI ÉTAIT UN SERVITEUR CONSACRE

2 Samuel 11: 8-11 «Puis David dit à Urie: Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Urie sortit de la maison royale, et il fut suivi d’un présent du roi. Mais Urie se coucha à la porte de la maison royale, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit point dans sa maison. On en informa David, et on lui dit: Urie n’est pas descendu dans sa maison. Et David dit à Urie: N’arrives-tu pas de voyage? Pourquoi n’es-tu pas descendu dans ta maison? Urie répondit à David: L’arche et Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne, et moi j’entrerais dans ma maison pour manger et boire et pour coucher avec ma femme! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai point cela.»

Le nom «URIE» signifie: «la gloire de DIEU ou l’Eternel est ma Lumière»exactement comme la gloire de DIEU qui brillait sur la face de Moïse. URIE dormit à la porte de la maison Royale, là où les serviteurs consacrés se faisaient percer l’oreille.

Le plus grand péché de DAVID, c’est qu’à cause de l’adultère avec Beersheba et pour le dissimuler, il va faire tuer le mari de Beersheba, un homme qui était entièrement dédié à DIEU ainsi qu’au Roi DAVID. Soyons attentifs à ne pas écouter les médisances et les ragots que l’on dit au sujet des serviteurs de DIEU consacrés car, comme David, nous aurons à faire à DIEU.

L’économie de DIEU et son Agenda sont basé sur la fidélité de ses serviteurs et ses servantes consacrés par amour pour LUI,

«Ainsi parle l’Eternel: Quand il se trouve du jus dans une grappe, On dit: Ne la détruis pas, Car il y a là une bénédiction! J’agirai de même, pour l’amour de mes serviteurs, Afin de ne pas tout détruire.»(Esaïe 65:8 )

«Lorsque tu fis des prodiges que nous n’attendions pas, Tu descendis, et les montagnes s’ébranlèrent devant toi. Jamais on n’a appris ni entendu dire, Et jamais l’œil n’a vu qu’un autre dieu que toi Fît de telles choses pour ceux qui se confient en lui.»( Esaïe 64:2-3)

«Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.».(1 Cor 2: 9)

«Mais ce que nous voulons avant tout, c’est lui plaire, soit en restant dans ce corps, soit en le quittant.» (2 Corinthiens 5: 9)

«Et il arrivera que si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton Dieu, pour prendre garde à pratiquer tous ses commandements que je te commande aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te mettra très haut au-dessus de toutes les nations de la terre et toutes ces bénédictions viendront sur toi et t’atteindront, si tu écoutes la voix de l’Eternel, ton Dieu.» (Deutéronome 28: 1-2)

ECOUTER EN ECOUTANT

Ce que le Seigneur dit dans Apocalypse 2:7 «Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises». C’est le temps de nous consacrer et d’écouter comme jamais la voix de notre DIEU afin de le servir fidèlement chaque jour de notre vie ici-bas, comme si nous vivions déjà là-haut, et ainsi accomplir ses plans pour notre monde et notre temps. Ensemble écrivons l’histoire par notre obéissance.

Pierre BEUMIER (Source des références: Bible online; Wikipédia; Scott Holtz, dictionnaire biblique)


Soutenir-Apollos-Banner-2.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2015 - 2019 par Apollos