top of page

Dieu cherche des visionnaires

Dieu cherche des visionnaires, des hommes et des femmes, des jeunes et des moins jeunes qui vont voir comme Dieu lui-même voit.


Lorsque Jésus s’est adressé à Nicodème, il lui a dit (Jean 3:3) :

« En vérité, en vérité, je te le dit, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. »

Pour voir le Royaume de DIEU, il est nécessaire de naître d’En-Haut, de naître de ce Royaume, sinon nous ne pourrons jamais le voir.

Notre Seigneur Jésus cherche des visionnaires, des hommes et des femmes qui vont voir et entrer dans la vision du Royaume de DIEU

Cette vision, c’est le Saint-Esprit qui nous la donne lorsque nous naissons de nouveau, lorsque nous naissons d’En-Haut.


Les Actes des Apôtres nous parlent de Saul de Tarse, un homme qui, au nom de la religion, persécutait les chrétiens ; il allait même jusqu’à les faire mettre en prison, en confisquant leurs biens. C’est aussi lui qui a approuvé le meurtre d’Etienne. (Actes 26 :10-11) :

« C'est ce que j'ai fait à Jérusalem. J'ai jeté en prison plusieurs des saints, ayant reçu ce pouvoir des principaux sacrificateurs, et, quand on les mettait à mort, je joignais mon suffrage à celui des autres. Je les ai souvent châtiés dans toutes les synagogues, et je les forçais à blasphémer. Dans mes excès de fureur contre eux, je les persécutais même jusque dans les villes étrangères. »

On voit ici que Paul était très zélé pour persécuter les chrétiens partout dans sa région et même au-delà, il se prenait pour un justicier.

Mais en fait, il faisait cela parce qu’il n’avait aucune idée de ce qu’était la grâce car son fonctionnement, c’était la Loi.

Lors de son voyage à Damas dans le but de mettre sous les verrous tous les membres de cette nouvelle secte qui croyait dans un Jésus ressuscité, il a vécu une rencontre mémorable qu’il raconte dans le témoignage contenu dans Actes 26 :13-20 :

« Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l'éclat surpassait celui du soleil. Nous tombâmes tous par terre, et j'entendis une voix qui me disait en langue hébraïque : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Je répondis : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes. Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds ; car je te suis apparu pour t'établir ministre et témoin des choses que tu as vues et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai. Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés. En conséquence, roi Agrippa, je n'ai point résisté à la vision céleste : à ceux de Damas d'abord, puis à Jérusalem, dans toute la Judée, et chez les païens, j'ai prêché la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d'œuvres dignes de la repentance. »


Saul deviendra par la suite l’Apôtre Paul car il a eu une Vision céleste qui a changé complètement le cours de sa vie ; il déclare : «je n'ai point résisté à la vision céleste »

C’est cette vision, cette révélation de Jésus-Christ qui a donné à Paul une toute autre orientation et, en quelque sorte, nous pouvons dire qu’il est devenu le visionnaire de Dieu.

La vision de Paul était maintenant d’obéir à son Seigneur et de devenir l’Apôtre des non Juifs, l’Apôtre des païens.


Jésus avait déjà communiqué cette vision aux apôtres et c’est dans l’évangile de Matthieu qu’il donnera l’ordre de mission (Matthieu 28:19-20) :

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. »


La vision d’un « Ciel Ouvert » se retrouve aussi bien dans le Nouveau Testament que dans l’Ancien Testament, en voici deux exemples :

Évangile de Jean 1:51 et Genèse 28 :10-22

Lorsque Jésus a rencontré Nathanaël, celui-ci a été impressionné parce que Jésus l’avait vu sous le figuier, c’est pourquoi Jésus va lui dire :

« En vérité, en vérité, vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l'homme. »

Jésus fait référence évidente à "l'échelle de Jacob" où il est écrit dans Genèse 28 :12 :

« Jacob eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. »


Jésus ouvre la porte du Ciel

Nous comprenons donc que Jésus-Christ nous ouvre le Ciel et nous permet d’avoir cette vision de cette échelle de la grâce qui relie la terre au Ciel et nous fait entrer dans le Royaume.

Nous en tant que fils et filles de Dieu, nés de nouveau, nous avons accès au Royaume céleste par le sang précieux de Jésus. Comme le dit Hébreux 10 :19-20 :

« Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair »


Notre vision doit être Céleste, nous sommes appelés à voir ce qui se trouve dans le Royaume de Dieu où nous avons accès par le sang précieux de Christ.

Un visionnaire selon Dieu, c’est quelqu’un qui voit ce que Dieu fait et alors il se met en marche pour accomplir ce qu’il a vu selon le conseil de Dieu, tout comme le faisait Jésus (Jean 5 :19) :

Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui–même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.


Paul a dit : «je n'ai point résisté à la vision céleste », en d’autres mots, il dit : « je n'ai pas désobéi à ce qui m'a été révélé du ciel ». Ce qu’il a vu et compris, il l’a aussitôt mis en pratique. (Actes 26 :20) :

« Car c'est à Damas que j'ai d'abord déclaré la vérité. Et puis je suis allé à Jérusalem et dans toute notre nation, et même dans d'autres nations, disant aux gens partout qu'ils devaient se repentir et se tourner vers Dieu en le démontrant par des actes confirmant que leur vie a été changée par Dieu. »


Levez les yeux et regardez

Un jour Jésus a dit aux disciples dans Jean 4 :35 :

« Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. »

Encore une fois Jésus nous dit, à nous ses disciples, d’arrêter de regarder aux impossibilités et de lever nos yeux pour voir ce que Dieu fait au ciel afin que cela vienne sur la terre : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme elle est faite au ciel », c’est ce texte que nous trouvons dans la prière du notre Père, mais comment l’appliquons-nous ?


La vision veut dire communion avec le Ciel

En effet, la vision de Dieu, elle se révèle au jour le jour, lorsque nous sommes en communion avec le Ciel. C’est alors que nous recevrons la vraie vision qui nous donnera tout le succès dans tout ce que nous entreprendrons pour servir notre Seigneur.


C’est le moment pour vous et moi de voir comme Dieu voit, pour nous mettre à l’œuvre afin de récolter la moisson d’âmes qui est mûre pour être moissonnée.

Soyons préparés et disponibles pour entrer dans la moisson pour en prendre les fruits. Jésus nous a dit que, lorsque nous allons annoncer l’évangile, il sera avec nous et alors les signes et les prodiges suivront la prédication de la Bonne Nouvelle.


Dernièrement nous étions à Paris pour une soirée Gospel et Miracles ; après la prédication, nous avons pris le temps de prier pour les personnes souffrant de maladies diverses, et voici quelques témoignages qui démontrent que le Ciel était sur la terre.


  • Une dame qui était là pour la première fois, nous a témoigné que la forte douleur qu’elle avait dans le dos avait soudainement disparu et qu’elle pouvait bouger sans sentir cette douleur.

  • Une autre personne qui avait de fortes douleurs dans les genoux a été également guérie, un jeune homme qui avait une condition particuli