GAGNER LA BATAILLE PAR LA FOI ET POUR LE ROI


Voici un récit biblique très intéressant duquel nous tirerons quelques leçons.

« Amalek vint combattre Israël à Rephidim. Alors Moïse dit à Josué : Choisis-nous des hommes, sors, et combats Amalek ; demain je me tiendrai sur le sommet de la colline, la verge de Dieu dans ma main. Josué fit ce que lui avait dit Moïse, pour combattre Amalek. Et Moïse, Aaron et Hur montèrent au sommet de la colline. Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort ; et lorsqu’il baissait sa main, Amalek était le plus fort. Les mains de Moïse étant fatiguées, ils prirent une pierre qu’ils placèrent sous lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; et ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil. Et Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l’épée. L’Eternel dit à Moïse : Ecris cela dans le livre, pour que le souvenir s’en conserve, et déclare à Josué que j’effacerai la mémoire d’Amalek de dessous les cieux. Moïse bâtit un autel, et lui donna pour nom : l’Eternel ma bannière. Il dit : Parce que la main a été levée sur le trône de l’Eternel, il y aura guerre de l’Eternel contre Amalek, de génération en génération. » (EXODE 17/8-16)

Un peu d’histoire

Le peuple d’Israël vient de sortir de 430 ans d’esclavage en Egypte, (Exode 12 :41 «Et au bout de quatre cent trente ans, le jour même, toutes les armées de l’Eternel sortirent du pays d’Egypte. »

Le peuple d’Israël vient de voir des miracles extraordinaires, comme

  • Recevoir toutes les richesses des égyptiens

« Les enfants d’Israël firent ce que Moïse avait dit, et ils demandèrent aux Egyptiens des vases d’argent, des vases d’or et des vêtements. 36 L’Eternel fit trouver grâce au peuple aux yeux des Egyptiens, qui se rendirent à leur demande. Et ils dépouillèrent les Egyptiens. »( Exode 12/35-36)

  • Voir la Mer Rouge se couper en deux pour permettre au peuple de quitter l’Egypte. Et

  • Voir l’armée de pharaon empêchée de les rejoindre et être ensuite noyée dans la mer rouge.

Oublier ce que DIEU fait dès la première difficulté

Et une fois dans la difficulté parce que l’eau est amère à MARA, ils vont contester avec DIEU en accusant le serviteur Moïse de les avoir emmenés là pour qu’ils meurent de soif. DIEU dans sa miséricorde, va donner une directive à Moïse pour assainir l’eau de Mara. Ensuite le peuple va marcher jusqu’à REPHIDIM et là encore le peuple va contester avec Moïse à cause du manque d’eau et ce lieu sera appelé MASSA ET MERIBA en accord avec Exode 17 :7 : « Il donna à ce lieu le nom de Massa et Meriba, parce que les enfants d’Israël avaient contesté, et parce qu’ils avaient tenté l’Eternel, en disant : L’Eternel est-il au milieu de nous, ou n’y est-il pas ? »

Voici la signification de ces mots :

Massa = épreuve - tentation (pour éprouver notre foi, notre fidélité)

Meriba = contestation - querelle

Aussitôt il y a guerre contre le peuple de DIEU

Rephidim = lieu du repos,

Lorsqu’on se relâche, l’ennemi nous attaque toujours.

Pourquoi se sont-ils plaints ? Ils se sont plaints à cause de leur difficulté de croire dans les promesses faites par DIEU à Abraham, à Isaac et à Jacob et, pour finir, à Moïse.

VOICI LES PROMESSES

« Genèse 12:3 Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »

« Genèse 28 :13-15 Et voici, l’Eternel se tenait au-dessus d’elle ; et il dit : Je suis l’Eternel, le Dieu d’Abraham, ton père, et le Dieu d’Isaac. La terre sur laquelle tu es couché, je la donnerai à toi et à ta postérité. Ta postérité sera comme la poussière de la terre ; tu t’étendras à l’occident et à l’orient, au septentrion et au midi ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta postérité. Voici, je suis avec toi, je te garderai partout où tu iras, et je te ramènerai dans ce pays ; car je ne t’abandonnerai point, que je n’aie exécuté ce que je te dis. »

Face à l’épreuve, la tentation, nous pouvons discerner 4 types de personnes :

  • Celles qui font bouger les choses

  • Celles qui regardent les choses se produire

  • Celles qui se demandent ce qui est arrivé

  • Celles qui ne savent même pas que quelque chose s’est produit

Posez-vous la question et voyez dans quelle catégorie vous vous trouvez.

Nous y reviendrons à la fin de ce message, gardez la question en tête car la réponse vous appartient.

La vallée de l’opposition

Le doute, la révolte, la contestation et les querelles ouvrent la porte à la malédiction et ainsi à l’opposition.

Cet esprit de révolte provoquera, un peu plus loin, l’attaque d’Amalek, qui veut stopper l’avance de Moïse vers le pays de la promesse.

Le mot amalek signifie : celui qui demeure dans la vallée.

Dans ce cas de figure, la vallée représente l’adversité qui veut provoquer : la défaite, le manque d’assurance, les cachoteries, l’endroit où l’on se cache avec l’intention de mal faire. Le Psaume 23 nous parle de « la vallée de l’ombre de la mort », la vallée est synonyme d’embuscades, de batailles etc.

Ce n’est pas là, dans la vallée, que vous recevrez les paroles prophétiques, ni les révélations car, pour les recevoir, il faut monter sur la montagne, là où l’on rencontre DIEU.

JOSUE, DANS LA VALLEE, VA DEVOIR SE BATTRE MAIS LA VICTOIRE VA SE PRODUIRE A CAUSE DE CE QUI SE PASSE SUR LA MONTAGNE, C’EST UN TRAVAIL D’EQUIPE.

« Josué fit ce que lui avait dit Moïse, pour combattre Amalek. Et Moïse, Aaron et Hur montèrent au sommet de la colline. Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort ; et lorsqu’il baissait sa main, Amalek était le plus fort. Les mains de Moïse étant fatiguées, ils prirent une pierre qu’ils placèrent sous lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; et ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil Et Josué vainquit Amalek et son peuple, au tranchant de l’épée. L’Eternel dit à Moïse : Ecris cela dans le livre, pour que le souvenir s’en conserve, et déclare à Josué que j’effacerai la mémoire d’Amalek de dessous les cieux. » (Josuée 17 :10-14)

LA COMMUNION AVEC DIEU NOUS ASSURE LA VICTOIRE

C’est lorsque nous sommes en communion avec le Père et le Fils par le Saint-Esprit que nous gagnons la victoire. Nous gagnons la victoire lorsque nous combattons AMALEK qui est l’ennemi de DIEU et du peuple DIEU, et que nous utilisons avec foi la PAROLE de DIEU pour la proclamer, lorsque nous la décrétons et que nous la prononçons avec foi selon ce que dit Romains 10 :9-11 «Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Ecriture: quiconque croit en lui ne sera point confus. »

Tu ne peux pas prononcer ni décréter ce que tu ne crois pas. Il faut, avec une FOI sincère, s’engager par des actes concrets qui feront suite à ma confession. Moïse a décrété que, lorsqu’il serait sur le sommet de la montagne et qu’il lèverait le bâton d’autorité, Josué gagnerait la victoire, et cela parce qu’il croyait DIEU.

C’est lorsque notre corps, notre âme et notre Esprit sont en communion l’un avec l’autre et avec la Trinité, que notre FOI agissante, en accord avec les promesses, remporte les victoires les plus difficiles de notre vie et de notre appel pour servir DIEU.

L EXEMPLE DU PROPHETE DANIEL

Daniel 6 :1-10 JALOUSIE ET DECRET (lire le texte en entier)

« Darius trouva bon d’établir sur le royaume cent vingt satrapes, qui devaient être dans tout le royaume. Il mit à leur tête trois chefs, au nombre desquels était Daniel, afin que ces satrapes leur rendissent compte, et que le roi ne souffrît aucun dommage. Daniel surpassait les chefs et les satrapes, parce qu’il y avait en lui un esprit supérieur ; et le roi pensait à l’établir sur tout le royaume. Alors les chefs et les satrapes cherchèrent une occasion d’accuser Daniel en ce qui concernait les affaires du royaume. Mais ils ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu’il était fidèle, et qu’on n’apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais. Et ces hommes dirent : Nous ne trouverons aucune occasion contre ce Daniel, à moins que nous n’en trouvions une dans la loi de son Dieu. Puis ces chefs et ces satrapes se rendirent tumultueusement auprès du roi, et lui parlèrent ainsi : Roi Darius, vis éternellement ! Tous les chefs du royaume, les intendants, les satrapes, les conseillers, et les gouverneurs sont d’avis qu’il soit publié un édit royal, avec une défense sévère, portant que quiconque, dans l’espace de trente jours, adressera des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, sera jeté dans la fosse aux lions. Maintenant, ô roi, confirme la défense, et écris le décret, afin qu’il soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable. Là-dessus le roi Darius écrivit le décret et la défense. Lorsque Daniel sut que le décret était écrit, il se retira dans sa maison, où les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem ; et trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant. »

LA FOI DE DANIEL EST CREDIBLE AUX YEUX DE TOUS !

Nous voyons ici une attaque diabolique contre le plan de DIEU, mais Daniel va combattre ce décret au travers de la prière et de la louange.

Ce qui va sauver DANIEL, c’est sa communion intime avec DIEU. Et cette communion est visible dans et par ses actes de chaque jour. Les actes de Daniel ont démontré sa FOI et le résultat en a été la victoire sur ses ennemis et la défaite de ceux-ci. Daniel a été arraché de la gueule des lions et ses ennemis ont été dévorés par les mêmes lions. CQFD

Alors je vous repose la question : quel type de chrétien êtes-vous ?

  • De ceux qui font bouger les choses par la foi et qui vivent les promesses de DIEU

  • De ceux qui regardent les choses se produire en s’appuyant sur la foi des autres

  • De ceux qui se demandent ce qui vient d’arriver et qui doutent de la réalité des promesses de DIEU et des signes, des prodiges et des miracles

  • De ceux qui ne savent même pas que quelque chose s’est produit parce que vous ne vous attendez à rien et que vous êtes plus préoccupés par vous-même.

Aujourd’hui DIEU cherche, plus que jamais, des hommes et des femmes avec une FOI crédible aux yeux de tous. Des hommes et des femmes vivant une vie de foi, ayant la détermination de faire la volonté de DIEU, en détruisant les œuvres du Diable, dans le but de sauver un maximum de leurs contemporains et les faire bénéficier de la promesse merveilleuse du pardon des péchés et de la vie éternelle.

Je reprendrai la célèbre phrase de mon ami l’Evangéliste Rémy BAYLE : « Aux armes, citoyens des cieux » et je rajouterai : Mettons bien haut l’étendard de la foi. Comme Moïse, Josué, David, Daniel, Paul Pierre et Jean, combattons le bon combat de la foi et faisons changer les choses en dépit des circonstances.

Pierre BEUMIER


Soutenir-Apollos-Banner-2.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2015 - 2019 par Apollos