J'avais passé huit mois sur le bateau et j'atteignais la fin de mon contrat. J'ai débarqué définitivement, je suis revenu à Abidjan et ai trouvé à Cocody (Abidjan) le missionnaire qui m'avait contacté à travers mon collègue ghanéen précédemment. Sans lui donner un rapport détaillé, je lui ai dit que je vais accepter Jésus Christ maintenant. Nous avons prié ensemble. Cette prière était si sincère que pour la première fois je savais que j'avais parlé vraiment à Dieu. J'ai confessé mes péchés. J'étais plein de joie. C'était merveilleux. C'est le jour où je l'ai accepté.Je suis sorti de sa maison et me diriger vers le Bureau de poste de Cocody. Là, j'ai marqué soudainement et inconsciemment un arrêt à cause de ma concentration profonde sur Jésus près d'un kiosque du journal qui appartient à un Sénégalais. J'ai fermé mes yeux et, comme dans un film, j'ai vu passer devant mes yeux tous les péchés, péchés commis dans les boîtes de nuit, mes péchés indécents, le péché d'invoquer les billets d'argent, et ainsi de suite. J'étais là pour approximativement 2 minutes seulement pendant que beaucoup de mes péchés défilaient devant mes yeux. J'ai ouvert mes yeux et autour de moi il y avait un rassemblement. Le vieux Sénégalais qui avait suivi tout depuis le commencement, m'a demandé ce qui se passait. Je lui ai répondu simplement, "C'est Jésus," et j'ai continué mon chemin. Il ne comprenait rien, il a dit à ceux qui étaient là, "Certainement, il est fou."Je savais que Jésus Christ était entré dans ma vie et que c'était lui qui m'avait pardonné et donné cette joie indescriptible.

 

"Moi, fils d'Imam" Moussa Kone

16,00 €Prix
CD OU DVD
Soutenir-Apollos-Banner-2.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2015 - 2019 par Apollos