Soutenir-Apollos-Banner-2.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2015 - 2019 par Apollos

La loi de la semence de la moisson

22-Jan-2019

« L’Eternel t’ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point. » (Deutéronome 28 :12)

 

Dans la Bible, la pluie est synonyme de bénédictions, et le ciel de bon trésor.

« Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » (Matthieu 6:21)

 

IL est bon de savoir que DIEU veut nous ouvrir Son « bon trésor, le ciel ». C’est là qu’est le réservoir de toutes Ses richesses, de toutes Ses bénédictions, de toutes Ses grâces.

 

Paul déclare aux Ephésiens : 

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! » (Ephésiens 1:3)

 

Jacques affirme :

«Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » (Jacques 1:17)

 

C’est parce que nous sommes en CHRIST que nous avons accès à toutes ces bénédictions dès à présent.  

Quelqu’un a dit : « Même si Dieu a rendu ces bénédictions accessibles, nous devons tendre la main et les saisir par la foi ; autrement dit, nous devons nous approprier par la foi ce qui nous est offert. Si nous n’exerçons pas notre foi, nous n’obtenons rien. » 

Nous faisons partie désormais du Royaume de DIEU et nous sommes citoyens des cieux d’où nous viennent toutes les bénédictions

 

 La peur de manquer

 

Il y a une frénésie parmi les nations, un « Tumulte », comme le déclare le 

Psaumes 2 :1 : « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? »

Les hommes de toute la planète ont peur, l’argent perd de sa valeur, le pouvoir d’achat diminue de jour en jour, il y a des pertes d’emplois, des guerres, la crise du pétrole, les virus, etc.

Et j’ai souvent entendu des chrétiens déclarer leur peur de manquer !

Mais c’est à nous de croire dans les promesses de la Parole Eternelle de DIEU, qui nous certifie que nous sommes dans la bénédiction 

 

« C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. » (Proverbes 10 :22)

 

Il est grand temps d’avoir une FOI pratique, car nos actes sont la  preuve que nous croyons vraiment ce que DIEU déclare sur nos vies.

 

JACQUES déclare :

« Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ?

21 Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel ?

22  Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres la foi fut rendue parfaite.

23 Ainsi s’accomplit ce que dit l’Ecriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé ami de Dieu.

24  Vous voyez que l’homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement.

25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?

26 Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte. » (Jacques 2 :20-26)

 

Jacques nous fait remarquer que, si nos œuvres ne correspondent pas à notre FOI, notre foi est vaine. Nos actes doivent corroborer notre FOI EN DIEU ET EN SA PAROLE.

 

EXEMPLES BIBLIQUES

 

Isaac sema dans la famine

 

« Il y eut une famine dans le pays… Isaac sema dans ce pays, et il recueillit cette année le centuple ; car l’Eternel le bénit. Cet homme devint riche, et il alla s’enrichissant de plus en plus, jusqu’à ce qu’il devint fort riche. » (Genèse 26 :1 ; 12-13)

Malgré la famine qui est un terrible fléau, Isaac, au lieu de garder la semence pour la manger, va la semer parce qu’il a écouté DIEU et qu’il fait entièrement confiance à DIEU, ET à cause de cela,  sa récolte va être au CENTUPLE.

 

Ce résultat est le fruit de l’obéissance, car il y avait certainement la sécheresse, qui était la cause de la famine, mais au lieu de se laisser décourager, ISAAC a semé sa semence dans la foi en DIEU qui fait CROITRE.

 

Paul nous explique

« J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. » (1 Corinthiens 3 :6-7)

 

Le peuple de DIEU va vivre de plus en plus des moments pour lesquels il devra faire un choix entre ce qu’il voit et vit et ce que DIEU dit et qu’IL nous invite à croire. 

Ecouter ce que DIEU dit et, par la FOI, le mettre en pratique, voilà ce qui nous conduit toujours vers la bénédiction.

 

Voici quelques principes bibliques au sujet de la semence et de la récolte : 

  • La semence est toujours plus petite que la récolte.

La Parabole du semeur que l’on retrouve dans Matthieu 13 :3 ; Marc 4 :3 et Luc 8 :5, nous apprend ce que donne une semence : 

En général, la semence que nous plantons en terre va porter 30, 60 ou 100 pour un, comme le déclare la Bible. Dans la parabole du semeur, il nous est dit :

 

 « Une autre partie tomba dans la bonne terre: elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un. » (Marc 4 :8)

 

REMARQUE : Il y a plusieurs terrains,  mais une seule semence. Votre semence est précieuse, vous ne devez pas la jeter dans n’importe quelle terre, mais choisissez absolument « LA BONNE TERRE » car sinon votre semence sera perdue à tout jamais et gaspillée.

Les lois de la moisson interdisaient de mélanger les semences et les cultures, et ces semences devaient être pures.

 

Cent pour un, ce n’est pas du « 100% » mais du « 10.000% ». C’est bien au-dessus de ce que les banques nous proposent comme intérêt financier !

 

Chacun de nous, nous sommes bénéficiaires de cette promesse, appliquons donc cette loi à nos vies.

 

« Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. » (Luc 6:38)

 

Commentaires de Mc Donald

 

" L’amour se manifeste par le don (Jean 3 :16; Ephésiens 5 :25). Le ministère chrétien s’exprime par la dépense. Ceux qui donnent avec libéralité seront généreusement récompensés. Jésus se sert d’une image courante, celle d’un homme qui porte une espèce de tablier muni d’une grande poche dans laquelle il verse le grain qu’il jettera en terre. Plus il sème largement, plus abondante aussi sera la récolte. L’homme sera récompensé par une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde, versée dans son sein, c'est-à-dire dans le pli de son vêtement. C’est un principe toujours valable : nous récoltons proportionnellement à ce que nous avons semé, nos actions nous « retombent dessus », on nous mesurera avec la mesure dont nous nous serons servis. Si nous semons des biens matériels, nous récolterons des trésors spirituels de valeur inestimable. Il est vrai également que nous perdons ce que nous gardons, et que nous possédons ce que nous donnons."

  • Notre DIEU pourvoit à tous nos besoins.

   « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ.» (Philippiens 4:1)

 

Nous n’avons plus besoin de craindre pour le futur si nous appliquons la loi de la semence et de la moisson.

 

Pour commencer,  cette loi de la semence et de la moisson est liée directement à l’exemple que DIEU nous donne, en donnant ce qu’Il a de plus précieux comme semence : « Son Fils unique ». Mais elle est aussi liée à la FOI dans les Promesses de DIEU dépendantes directement de ce DON, qui nous procurent la vie éternelle, le pardon de nos péchés, la délivrance, la guérison, la bonne santé, la prospérité, etc.

 

Deuxièmement, elle est liée à notre semence car il est dit dans 

  • 2 Corinthiens 9:6-11 : « 6  Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. 7  Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. 8 Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre, 9 selon qu’il est écrit : Il a fait des largesses, il a donné aux indigents ; Sa justice subsiste à jamais. 10  Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice.11 Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces. »

Dans ce texte et par rapport au contexte, Paul nous parle de finances.

  • Galates 6:7 « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. »
     

  • Ecclésiaste 11:6 « Dès le matin sème ta semence, et le soir ne laisse pas reposer ta main ; car tu ne sais point ce qui réussira, ceci ou cela, ou si l’un et l’autre sont également bons. »

La qualité de La semence détermine directement la quantité de La récolte. Peut-être me direz vous qu’il ne faut pas semer pour récolter, mais ce n’est pas ce que la Bible dit. Voyons un peu ce que nous y trouvons.

 

  • L’homme amasse, Satan vole, mais la nature de DIEU, c’est de donner.

Dieu par amour pour nous a donné ce qu’IL avait de meilleur : son Fils unique JESUS, afin que nous ayons la vie éternelle. (Jean 3 :16-18)

 

Le don des 5 pains et des 2 poissons : 

 

« Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ? 10  Jésus dit : Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d’herbe. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. 11 Jésus prit les pains, rendit grâces, et les distribua à ceux qui étaient assis ; il leur donna de même des poissons, autant qu’ils en voulurent.

12 Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde. 13  Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restèrent des cinq pains d’orge, après que tous eurent mangé. » (Jean 6 :9-13)

 

Lorsque le jeune garçon a offert ses pains et ses poissons entre les mains de JESUS, alors et seulement alors la multiplication a pu avoir lieu, et ensuite ils ont ramassé 7 paniers pleins de pains et de poissons. (Une récolte immédiate et un partage généreux). 

 

Lorsque nous offrons à DIEU ce que nous sommes devenus au travers de JESUS, c'est-à-dire : une nouvelle créature, une nouvelle naissance, un enfant de DIEU, la lumière du monde, le sel de la terre, etc., alors DIEU peut nous multiplier pour qu’un grand nombre soient nourris au travers de notre vie.

 

  • Chaque semence contient une instruction invisible.

Dans la Genèse, nous découvrons que chaque semence va se MULTIPLIER selon son espèce. (Genèse 1 :12)

 

Le Créateur a placé dans chaque semence un objectif spécifique, un but, une destinée. Et c’est vrai pour toutes les semences quelles qu’elles soient. Ça ne se limite pas qu’aux plantes et aux légumes, ni aux êtres humains ou aux animaux, mais aussi à nos actes, nos paroles, nos pensées, nos biens matériels, etc.

 

Dans mon verger, j’ai un chêne. Chaque année, les glands tombent en terre et il pousse des petits chênes. Si vous semez des tomates, vous aurez des plants de tomates avec beaucoup de tomates dessus.

Un chat donnera naissance à des chatons et un chien à des chiots, etc.

 

  • Attribuez à votre semence un objectif spécifique.

Lorsque vous attribuerez un objectif spécifique à votre semence, alors, à ce moment-là, votre foi et votre attente d’un miracle seront relâchées.

 

1 Rois 17 : 10-16

«  Il se leva, et il alla à Sarepta. Comme il arrivait à l’entrée de la ville, voici, il y avait là une femme veuve qui ramassait du bois. Il l’appela, et dit: Va me chercher, je te prie, un peu d’eau dans un vase, afin que je boive. 11  Et elle alla en chercher. Il l’appela de nouveau, et dit : Apporte-moi, je te prie, un morceau de pain dans ta main. 12  Et elle répondit : L’Eternel, ton Dieu, est vivant ! je n’ai rien de cuit, je n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu d’huile dans une cruche. Et voici, je ramasse deux morceaux de bois, puis je rentrerai et je préparerai cela pour moi et pour mon fils ; nous mangerons, après quoi nous mourrons. 13  Elie lui dit : Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras ; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. 14  Car ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël : La farine qui est dans le pot ne manquera point et l’huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu’au jour où l’Eternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. 15 Elle alla, et elle fit selon la parole d’Elie. Et pendant longtemps elle eut de quoi manger, elle et sa famille, aussi bien qu’Elie. 16  La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l’huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l’Eternel avait prononcée par Elie. » 

 

Ce texte nous relate l’histoire de cette veuve qui est plus que démoralisée à cause de la famine qui sévit dans la région, et qui se prépare à vivre ses derniers moments, plus d’espoir pour elle. 

Voilà qu’arrive un drôle de personnage qui lui donne une instruction qui, dans cette situation, est vraiment hors de sens :  En voici la teneur : « 13  Elie lui dit : Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras ; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. 14 Car ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël : La farine qui est dans le pot ne manquera point et l’huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu’au jour où l’Eternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. »  

 

De par son obéissance et sa foi dans la parole du prophète, elle ne manqua jamais de rien selon qu’il est écrit : « La farine qui était dans le pot ne manqua point, et l’huile qui était dans la cruche ne diminua point, selon la parole que l’Eternel avait prononcée par Elie. » (1 Rois 17:16 )

 

Nous aussi, mettons notre foi dans la Parole de DIEU et croyons ce qu’Il nous dit au sujet de nos offrandes à l’ETERNEL

  « Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison ; Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, Dit l’Eternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.

11  Pour vous je menacerai celui qui dévore, Et il ne vous détruira pas les fruits de la terre, Et la vigne ne sera pas stérile dans vos campagnes, Dit l’Eternel des armées.

12  Toutes les nations vous diront heureux, Car vous serez un pays de délices, Dit l’Eternel des armées. »

 

Lorsque vous augmentez la taille de votre semence, vous augmentez la taille de votre moisson
, selon 2 Corinthiens 9 :6 : « En fait, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème en abondance moissonnera en abondance. »

  • Votre semence est la porte de sortie de votre problème

La veuve de Sarepta offrit la semence de l’huile et de la farine qui lui restait et elle ne manqua jamais de rien. 

  1. Donner va provoquer le changement de saison dans votre vie. Christine et moi nous aurions pu vivre une vie tranquille et sans souci, mais nous avons préféré donner nos vies, notre temps et notre argent. Comme moisson aujourd’hui, nous avons la joie de voir nos 4 enfants servir DIEU et porter du bon fruit, nous avons la joie de voir l’église et le ministère de guérison s’étendre et se multiplier, etc.
     

  2. Lorsque DIEU vous parle à vous d’une semence, c’est qu’IL a en vue une moisson pour votre vie. Voulez-vous être témoin de cette moisson hors du commun ?
     

  3. Une semence hors du commun crée toujours une moisson hors du commun.
     

  4. Une semence hors du commun demande une foi hors du commun
    Isaac sema dans la famine, la veuve de Sarepta offrit ce qu’il lui restait pour vivre. 
     

  5. Un homme de DIEU nous a raconté qu’alors qu’il priait avec un serviteur de DIEU, une douce voix lui suggéra : bénis ce serviteur de DIEU et sème jusqu’à la fin de ses jours une somme de 2500 $ par mois. Tout de suite il pensa : « cela ne vient pas de DIEU », mais le Saint-Esprit lui redit la même chose, alors il dit : «  je n’ai pas cette somme, car Tu connais ma dette de plus d’un demi-million de $ » et à nouveau le Saint-Esprit lui redit de donner les 2500$/mois. Alors il se leva et promit au serviteur de DIEU de lui donner cette somme. Le serviteur de DIEU fut très surpris mais il accepta. Dans la semaine, celui qui avait fait la promesse de 2500$ reçut un appel téléphonique d’une personne qu’il ne connaissait pas mais qui avait reçu l’ordre de DIEU de payer sa dette toute entière et même au-delà.
     

  6. Une semence hors du commun, c’est une semence que vous semez dans une saison particulièrement difficile, un temps d’épreuve ou de manque, ou de maladie ou encore de difficultés qui semblent insurmontables.
     

  7. En accord avec les 7 promesses de Malachie 3,  et au travers de cette semence hors du commun, vous allez briser la loi de la pauvreté.

Confier votre vie à DIEU, c’est être certain de vivre dans le surnaturel.
 

Mettez en pratique cet enseignement et vous vivrez la gloire de DIEU dans votre vie, votre famille, dans vos finances.
 

«Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme. » (3 Jean 2) 

 

Pasteur Pierre BEUMIER

 

 

 

 

 

 

Please reload

Catégories
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archive