top of page

La force motrice de l’Église, c’est le Saint-Esprit !

par Pierre Beumier


Le jour de la Pentecôte ne doit pas rester un seul jour dans l’année où nous parlons un peu plus du Saint-Esprit, mais il doit devenir un événement quotidien par notre relation avec la personne du Saint-Esprit dont il est question dans toute l’Écriture.

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. » (Genèse 1 :1-2)

Le verbe hébreu « rachaph » : (Strongs 7363) signifie « voltiger », « bouger doucement », « planer avec une douce oscillation ».

Le Saint-Esprit se meut là où le Roi Jésus et Son Royaume sont prêchés et glorifiés

« Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ; et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. » (Jean 15:26)

« Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. » (Jean 16:13)

« Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut. »(Luc 24:49)


Le jour de la Pentecôte

« Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. » (Actes 2)

C’est un événement très particulier, déjà annoncé par Jésus lui-même et promis par le Père.

Rien n’est laissé au hasard mais tout est dans l’ordre, dans le temps prévu par DIEU. Si cela était si important à ce moment-là, c’est aussi important pour nous aujourd’hui.

Demandez-vous : Comment est-ce que je considère la venue du Saint-Esprit pour moi ici et dans ma vie de tous les jours ?

Lorsque le Saint-Esprit se manifeste, cela produit des changements  :

1.    Remplis ou baptisés du Saint-Esprit ;

2.    Parlent en d’autres langues ;

3.    Ils parlent et ils annoncent des merveilles de DIEU :

Actes 2 :11 : « Comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? » 

Quelqu’un a dit que :  C'est le remède universel à la malédiction de Babel, où les êtres humains étaient divisés par les langues (Genèse 11:9). Maintenant, dans le Christ, le langage de l'Esprit nous unifie tous en Lui. 

4.    Ils manifestent Sa présence par des signes extérieurs et visibles comme le dit Actes 2:15 : « Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car c'est la troisième heure du jour. »

5.    Chaque fois qu’une personne est remplie ou baptisée du Saint-Esprit, quelque chose se produit au niveau a) du langage, b) de la parole, c) de la prophétie et/ou d) de proclamer la Parole de DIEU avec audace.

 

Questions :

1.    Est-ce que j’ai vécu et est-ce que je vis encore ces changements dans ma vie ?

2.    Est-ce que ces changements sont toujours là ou pas, ou moins fort ou plus fort ?

3.    Que faire pour vivre à nouveau cette présence du Saint-Esprit dans ma vie quotidienne ?

 

Pourquoi particulièrement à cette heure-là ?

Le déversement du Saint-Esprit est arrivé à un moment précis comme annoncé par Jésus lui-même.

Il était exactement 9h00 du matin. Ce jour-là, à cette même heure, au temple, est célébré, comme tous les jours, le premier service devant l’autel des parfums.

L’autel des parfums représente le ministère de louange et d’adoration qui se faisait à cette époque uniquement dans le temple à Jérusalem !

Voilà le changement primordial qui se produit  lors de la Pentecôte :

Désormais l’adoration se fera dans le Corps de Christ qui est le Temple du Saint-Esprit, mais également sur la place publique et dans toutes les nations

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Corinthiens 3:16)

« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. » (1 Corinthiens 6 :19-20)

Ce n’est pas un hasard si le Saint-Esprit est descendu lors du moment d’adoration, car ce ne sera plus dans le temple de Jérusalem que l’on va adorer, mais bien dans le temple qu’est l’église le Corps de Christ.

Rappelez-vous que l’église n’est pas un bâtiment, mais un rassemblement de personnes nées de nouveau et remplies du Saint-Esprit !

Je rappelle cependant que nous ne vivons pas une vie chrétienne tout seul,  chacn pour soi, mais selon Actes 2:42, il y a les quatre piliers nécessaires à la vie de l’église : « Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. »

Actes 2 :1 nous assistons à la naissance de l’Église :

La force motrice de l’Église, c’est le Saint-Esprit 

a)    car c’est par Lui que DIEU révèle et donne naissance à l’Église

b)   c’est aussi le Saint-Esprit qui conduit et dirige l’Église, le Corps de Christ dont Christ est la tête.

« Christ est la tête du corps de l'Église ; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier. » (Colossiens 1:18)

« Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. » (Éphésiens 5 :23b)

Christ est le ROI des rois et le Seigneur des seigneurs : « l’infinie grandeur de sa puissance, Il l'a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. » (Éphésiens 1 :20-23)

« Il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux et il remplit toute la maison où ils étaient assis. » (Actes 2 :2)

Premièrement il s’est fait un bruit : cela arriva 10 jours après leur entrée dans la chambre haute, nous savons cela parce qu’il y a 50 jours entre la Fête des Prémices et la Fête de la Pentecôte.

La Fête des Prémices a été accomplie par la résurrection du Seigneur Jésus-Christ. Dans la même période, vous avez la Pâque, la Fête des pains sans levain et la Fête des Prémices. 

« Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. » (1 Corinthiens 5:7)

Jésus-Christ est ressuscité parce qu’il est les prémices de la première résurrection comme le dit 1 Corinthiens 15:20 : « Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts»

Donc à partir du jour où Jésus est ressuscité jusqu’à la fête de la Pentecôte, nous savons d’après le livre du Lévitique 23 : 16 qu’il y a 50 jours qui doivent s’écouler.

Or dans Actes 1 : 3 « se montrant à eux pendant quarante jours et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. » C’est très précis !

Ensuite il y a eu l’ascension publique de Jésus lorsqu’ils étaient sur la montagne du Mont des Oliviers jusqu’à ce qu’une nuée l’enveloppe et qu’il disparaisse à leurs yeux. Donc le nombre de jours restant après l’ascension de Jésus jusqu’à la Pentecôte  est de 10 jours.

A la dixième journée à 9h00 le matin, c’est là qu’il y a un « bruit » qui se dit en grec « ECHO »

C’est le même mot utilisé dans Luc 4 : 37 pour : « Et sa renommée se répandit dans tous les lieux d'alentour. »

On retrouve aussi le mot ECHO dans Hébreux 12 : 18-19 : « Vous ne vous êtes pas approchés d'une montagne qu'on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête, ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles, tel que ceux qui l'entendirent demandèrent qu'il ne leur en fût adressé aucune de plus »

Qu’est-ce qu’il y avait le jour de la Pentecôte sur le mont Sinaï : le feu de DIEU sur le sommet de la montagne et le son de la trompette de DIEU « Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l'éloignement. » (Exode 20 :18)

Qu’est-ce qu’il y a eu le jour de la Pentecôte à Jérusalem : le feu de DIEU comme des langues de feu au-dessus de la tête sur les 120  qui étaient là.

Qu’est-ce qu’il y avait aussi : « Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis.» (Actes 2 :2)

Cela signifie que, lorsque vous recevez le Baptême dans le Saint-Esprit, vous vivez une expérience aussi puissante que celle du peuple d’Israël devant le mont Sinaï.

A travers le Baptême du Saint-Esprit, nous avons l’ECHO de DIEU en nous, la RÉPUTATION de DIEU en nous.

« et quelle est envers nous qui croyons l'infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. Il l'a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. » (Éphésiens 1 : 19-23)


Voyons maintenant le mot VENT qui généralement est en grec : « Pneuma » mais ici, Luc a utilisé le mot « Pnoé » : c’est un mot dont on se sert à la maternité lors d’un accouchement.

Le médecin vient de faire un accouchement et il prend le petit bébé dans ses mains et il lui donne une tape dans le dos pour que le bébé prenne sa respiration dans ce nouvel environnement qu’est le monde. En effet, avant il était bien dans le ventre de sa maman, il n’avait pas besoin de respirer l’air de ce monde, il respirait par sa maman. Il sort du ventre de sa maman et il est dans un autre monde et le médecin donne une tape dans son dos et il respire pour la première fois : « Pnoé », c’est un souffle de vie pour un nouveau commencement. Et ce bruit qui se produit le jour de la Pentecôte, c’est le bruit d’un vent PNOÉ, c’est une tape que le Saint-Esprit vous donne pour que vous preniez votre respiration dans un nouveau souffle de vie. 

Lorsque vous recevez le baptême dans le Saint-Esprit, vous recevez un souffle de vie qui vous lance dans un monde nouveau, une nouvelle dimension, la dimension du Saint-Esprit de DIEU.

Dans la phrase de Actes 2:2 : « Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. »

Impétueux est le mot Phéro que nous retrouvons dans 2 Pierre 1:21 : « car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés = (Phéro)  par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. »

Dans l’Ancien Testament, nous avons l’exemple bien connu du prophète Ézéchiel  lorsqu’il est dans la vallée des ossements desséchés au chapitre 39, il va obéir à l’ordre de Dieu. « DIEU dit : parle aux ossements, qu’ils prennent vie » , mais ensuite Il dit : « parle à l’Esprit des quatre vents » et, lorsqu’Ézéchiel s’est exécuté, il a parlé et dit : « Esprit, viens des quatre vents, donne la vie à ces ossements », et la parole prophétique a communiqué un souffle de vie dans ces ossements-là et, chaque fois que nous chrétiens, nous prophétisons, nous sommes en train de provoquer un souffle de vie. »

Une église Apostolique et Prophétique

C’est pourquoi DIEU veut que Son Église revienne, comme c’était au début, dans la dimension Apostolique et Prophétique et qu’il y ait des paroles de vie qui sortent de notre bouche,

Nous sommes appelés à prophétiser et à communiquer la vie à ce qui est mort, comme Ézéchiel l’a fait pour les ossements desséchés. Et nous savons que, si vous n’êtes pas en Christ, vous êtes mort, n’est-ce pas ?

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l'air, de l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. » Éphésiens 2 :1

Nous sommes appelés à communiquer le souffle de vie car la parole prophétique, ce n’est pas pour le jugement mais c’est pour encourager, exhorter, consoler.

« Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. » (1 Corinthiens 14:3)

La prophétie, c’est pour communiquer la vie à ce qui est mort, parce que c’est la Parole de vie que nous communiquons.

Des langues de feu

Actes 2 : 3-4 : « Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. »

Lorsque vous recevez le baptême du Saint-Esprit, le premier signe physique, c’est le parler en langue. Ce n’est pas le  plus grand signe, ce n’est pas le seul signe, mais c’est le premier signe, c’est l’évidence que vous êtes rempli du Saint-Esprit.

Quand vous êtes baptisé dans le Saint-Esprit, vous allez parler en langue et cela va dompter votre langue car seul le Saint-Esprit peut dompter la langue.

Le diable n’aime pas le parler en langue parce qu’il y a beaucoup de choses qui s’accomplissent lorsque nous parlons en langues. Comment les disciples ont-ils su qu’ils étaient baptisés du Saint-Esprit ?

Tout simplement parce qu’ils se sont mis à parler en d’autres langues.

Comment Pierre a-t-il connu que Corneille  et sa maison étaient remplis du Saint-Esprit ?

« Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens. Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. (10:47) Alors Pierre dit: Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous? » (Actes 10 :44-47)

Le diable, soit il ridiculise les langues, soit il fait croire que c’est diabolique, mais laissez-moi vous poser la question suivante : Si c’est diabolique, pourquoi ne parliez-vous pas en langue avant d’être sauvé ?

Ou bien il va trouver un moyen pour que vous vous taisiez car il connait la puissance du parler en langue.

Lorsque vous parlez en langue, vous dites des mystères à DIEU en Esprit, c’est ce que dit l’Apôtre Paul : 1 Corinthiens 14:2 et 4 : « En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c'est en esprit qu'il dit des mystères… Celui qui parle en langue s'édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l'Église. »

C’est la raison pour laquelle Paul dit : « Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile. Que faire donc ? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence ; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence. » (1 Corinthiens 14 : 14-15 )

Nous utilisons les deux côtés du cerveau : si je prie avec mon intelligence, je forme mes phrases, je réfléchis à ce que je dis, c’est donc le côté Gauche qui fonctionne, mais lorsque je prie en langue, c’est mon coté Droit qui fonctionne car cela échappe à mon intelligence, car c’est spirituel, cela vient de mon Esprit et il est scientifiquement prouvé que cela stimule le côté créateur de ton cerveau.

Juste parler en langue change l’atmosphère de l’endroit où vous vous trouvez, cela dérange les puissances des ténèbres.

Pourquoi le baptême dans le Saint-Esprit est-il si important ?

Jésus a donné à ses disciples l’ordre de ne pas quitter la ville de Jérusalem jusqu’à ce qu’ils reçoivent le baptême du Saint-Esprit, ce n’était pas optionnel.

C’est le souffle que vous recevez pour respirer l’air spirituel du Royaume de DIEU, vous recevez l’équipement spirituel pour faire l’œuvre de DIEU, c’est ce que Jésus a déclaré dans Actes 1:8 : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. »

Le mot grec pour « Puissance », c’est DUNAMIS qui est un mot en contraste avec le mot HUMANIS et tu ne peux pas avoir les deux : ou tu opères dans le DUNAMIS ou tu opères dans le HUMANIS.

Ce n’est pas bon de mélanger les deux car ça ne fonctionne pas, pas plus que vous ne pouvez marcher dans le monde et dans l’église en même temps.

Comme le dit Jean dans Apocalypse 3:16 : « Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. »

Les disciples n’avaient aucune idée d’à quoi ressemble le baptême du Saint-Esprit, ils n’avaient jamais vécu cela. Jésus leur a dit : attendez jusqu’à ce que … et à un moment donné, ils ont reçu car il y eut des signes, une démonstration qui faisait qu’ils savaient qu’ils avaient été baptisés du Saint-Esprit.

Et il est clair selon ce qui est dit dans Actes 2 :1 « Le jour de la Pentecôte »,  le Saint-Esprit est arrivé cette journée-là. 

Le Saint-Esprit ne pouvait pas venir avant parce qu’il devait être l’accomplissement de la Fête de la Pentecôte et là, il y a eu plein de manifestations.

Il ne faut pas être contre les manifestations parce que les manifestations prouvent quelque chose. Elles prouvent qu’il y a une certaine activité dans le monde de l’Esprit.

S’il y a une agitation dans le monde de l’Esprit, il y a une manifestation dans le monde physique, cela est vrai dans toute la Bible. Par exemple, dans l’Ancien Testament, lorsqu’il y avait des visitations surnaturelles, il y avait des manifestations physiques - Voir la dédicace du temple de Salomon où la gloire Schekina, la nuée de gloire est revenue, si bien que les sacrificateurs ne purent rester debout, c’est-à-dire qu’ils sont par terre (2 Chroniques 5 :14).

Si vous lisez au sujet des hommes de DIEU de la Bible qui ont une visitation surnaturelle, vous voyez qu’il y a souvent une manifestation physique.

Le jour de la Pentecôte, suite aux manifestations physiques qui accompagnaient le baptême dans le Saint-Esprit, les 120 ont connu qu’ils avaient reçu le Saint-Esprit promis et qu’il ne devaient plus attendre car il y a eu le vent impétueux, les langues de feu, le parler en langue et la prophétie.

Les 120 qui sont dans la chambre haute pendant 10 jours, marchent par la foi et l’obéissance à l’ordre de Jésus  mais, dans leur cœur, ils ont un feu qui brûle pour aller annoncer  le plus grand message qu’ils doivent apporter au monde.

Aujourd’hui nous aussi, nous allons laisser ce feu brûler en nous et nous pousser à aller annoncer ce message, le plus grand jamais annoncé, dans le monde afin de souffler des paroles de vie sur les perdus et les sauver.

 

 

 

 

 

 

.

 

Commenti


bottom of page