top of page

Dieu est fidèle à Ses promesses


La guérison divine au travers de la prière est aussi vieille que le début de l’humanité, nous trouvons un exemple de cela dans le premier livre de la Bible, la Genèse.

Il y a un récit dans Genèse 2O :17 qui fait mention de la prière pour la guérison de l’épouse du roi « Abimélec »

« Abraham pria Dieu, et Dieu guérit Abimélec, sa femme et ses servantes; et elles purent enfanter. » (Genèse 20 :17)

Nous voyons au travers de ce récit qu’Abraham connaissait déjà le principe de la prière en vue de la guérison divine.

Dans le deuxième livre de la Bible, le livre de l’Exode, nous trouvons les ordonnances que DIEU va donner dans le but de faire une alliance entre la nation d’Israël et Lui-même, c’est alors qu’Il déclare qu’il est YAVEH RAPHA : « Je suis l'Éternel, qui te guérit. » (Exode 15 :26)

Dans cette alliance avec le peuple d’Israël, non seulement DIEU se présente comme Celui qui va guérir le peuple lorsqu’il est malade, mais Il déclare également que les maladies qui ont atteint les Egyptiens ne les atteindront pas.

Voici les termes de cette alliance : « Si tu écoutes attentivement la voix de l'Éternel, ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l'oreille à ses commandements, et si tu observes toutes ses lois… ». C’est en accord avec ces conditions-là qu’Il confirme que : «…je ne te frapperai d'aucune des maladies dont j'ai frappé les Égyptiens; car je suis l'Éternel, qui te guérit. » (Exode 15 :26)

Sous cette alliance, la nation composée de 12 tribus, a vécu sans avoir besoin d’un docteur ou de médicament depuis leur sortie d’Egypte.

Le Roi David fait un commentaire à ce sujet : « Il fit sortir son peuple avec de l'argent et de l'or, Et nul ne chancela parmi ses tribus. » (Psaumes 105 :37)

Le mot ‘chanceler’ : kashal (kaw-shal'), peut être traduit par : renverser, faible, faire tomber, chute, chanceler, succomber, être fatigué, épuisé, affaibli, trébucher, briser. (Strong)

Dans le mot « chanceler » sont renfermées des caractéristiques produites par bien des maladies que nous voyons de plus en plus de nos jours, comme la dépression, le cancer, la fibromyalgie, etc.

Cependant au travers de cette déclaration faite par le Roi David dans le Psaume 105, nous voyons et nous comprenons la fidélité et l’amour de DIEU pour ceux qui aiment et respectent son alliance.

Confiance absolue en DIEU

Ces faits et ces données historiques devraient être diffusées largement afin de témoigner à nos contemporains qu'une confiance absolue en Dieu n'est pas seulement une stratégie sûre, mais c’est surtout une garantie scientifique pour la santé, à cause de notre foi dans les promesses de DIEU qui déclare : « Je suis l'Éternel, qui te guérit. »

Le peuple d’Israël va marcher 40 ans dans le désert et DIEU, en accord avec Ses promesses, va prendre soin miraculeusement de son peuple.

« Je t'ai conduit pendant quarante années dans le désert; tes vêtements ne se sont point usés sur toi, et ton soulier ne s'est point usé à ton pied » (Deutéronomes 29 :5-6)

Un DIEU bien ordonné pour vivre une vie de miracles au quotidien !

À cet égard, examinons les lois de DIEU pour Israël, qui ont servi de base à la santé de ce peuple.

  1. Premier principe : Les principes fondamentaux sont premièrement basés sur les dix commandements. (Exode 20 :1-18) « Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant: Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu'en mille générations à ceux qui m'aiment et qui gardent mes commandements. Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain. Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. Tu ne tueras point. Tu ne commettras point d'adultère. Tu ne déroberas point. Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain. Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l'éloignement. »

  2. Deuxième principe : Ils contenaient une loi dans laquelle Dieu détenait un titre de propriété perpétuel sur la terre, c’est-à-dire le territoire. « Voici, à l'Éternel, ton Dieu, appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu'elle renferme. » (Deutéronome 10 :14)

  3. Troisièmement: Un statut de crédit et d'hypothèque. « Si tu prêtes de l'argent à mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme un créancier, tu n'exigeras de lui point d'intérêt. » (Exode 22 :25)

  4. Quatrièmement: La loi sur la répartition du surplus des richesses. « Si ton frère devient pauvre, et que sa main fléchisse près de toi, tu le soutiendras; tu feras de même pour celui qui est étranger et qui demeure dans le pays, afin qu'il vive avec toi. Tu ne tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu, et ton frère vivra avec toi. Tu ne lui prêteras point ton argent à intérêt, et tu ne lui prêteras point tes vivres à usure. » (Lévitique 25 :35-37)

  5. Cinquièmement : La loi du travail la plus extraordinaire jamais écrite. « Tu travailleras six jours, et tu te reposeras le septième jour; tu te reposeras, même au temps du labourage et de la moisson. Tu célébreras la fête des semaines, des prémices de la moisson du froment, et la fête de la récolte, à la fin de l'année. Trois fois par an, tous les mâles se présenteront devant le Seigneur, l'Éternel, Dieu d'Israël. » (Exode 34 :21-23)

  6. Sixièmement: Une loi fiscale par laquelle tout citoyen doit payer un dixième de son revenu. « Toute dîme de la terre, soit des récoltes de la terre, soit du fruit des arbres, appartient à l'Éternel; c'est une chose consacrée à l'Éternel. » (Lévitique 27 :30)

  7. Septièmement : Pour garder cette constitution, Dieu a garanti la nation contre les guerres, la peste, la pauvreté, les sécheresses destructrices, le travail, les disputes comme le déclare Exode 23 :25.

LES PROMESSES DE BENEDICTIONS

Le large éventail de toutes ces bénédictions promises par notre DIEU, et plus particulièrement la guérison divine pour Israël, est la base de toute notre foi en Dieu pour la guérison de notre corps, de notre âme et de notre esprit. Cela a été le fondement du ministère de Jésus-Christ qui est le rédempteur d’Israël et le sauveur du monde.

Deutéronome 28 : 1-14 « Si tu obéis à la voix de l'Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui, l'Éternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l'Éternel, ton Dieu:

  • Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs.

  • Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol, le fruit de tes troupeaux, les portées de ton gros et de ton menu bétail, toutes ces choses seront bénies.

  • Ta corbeille et ta huche seront bénies.