7 FAITS BIBLIQUES QUI ENGENDRENT LE REVEIL !


Lorsque nous lisons la Bible et plus particulièrement le Nouveau Testament, nous constatons que les signes, les prodiges et les miracles qui y sont rapportés ont une influence sur les hommes et les femmes qui y assistent et deviennent un facteur de changement radical dans la société.

1. La nature de DIEU est révélée par les signes et les prodiges.

Je me souviens avoir participé à une réunion pendant laquelle le pasteur parlait de la puissance de DIEU mais, à la fin de son exposé, je me suis demandé pourquoi il ne démontrait pas sa théorie. Cette absence de signes et de miracles n’était pas représentative de la nature et du caractère de DIEU. Notre approche doit être représentative de qui est DIEU, un DIEU pour qui le Surnaturel est Naturel. Les démonstrations surnaturelles de DIEU ne sont pas là pour produire un spectacle mais bien pour amener les hommes à la repentance. Les guérisons ainsi que les délivrances ont au moins deux buts :

1. Délivrer ou guérir selon le cas.

2. Révéler la nature de DIEU pour que les personnes se tournent vers LUI.

2. Les signes, les prodiges et les miracles exposent le péché et conduisent à la repentance.

« Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu, il vit au bord du lac deux barques, d’où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets. Il monta dans l’une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s’éloigner un peu de terre. Puis il s’assit, et de la barque il enseignait la foule. Lorsqu’il eut cessé de parler, il dit à Simon : Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher. Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet. L’ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait. Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. Ils vinrent et ils remplirent les deux barques, au point qu’elles enfonçaient. 8 Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit: Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur. Car l’épouvante l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la pêche qu’ils avaient faite. Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors Jésus dit à Simon : Ne crains point ; désormais tu seras pêcheur d’hommes. Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent. » (Luc 5 :1-11)

Pierre s’écrie : « Je suis un homme pécheur » suite au résultat de la pêche miraculeuse. Pierre étant exposé à la puissance de DIEU va acquérir une conviction de péché.

La puissance de DIEU qui se démontre par le miracle, pousse les gens à prendre une décision pour ou contre DIEU. C’était le cas avec Pharaon exposé aux miracles que fit Moïse, il combattit le peuple d’Israël. C’est au travers des œuvres de Jésus que le peuple va comprendre ses péchés.

« Si je n’étais pas venu et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils n’ont aucune excuse de leur péché. Celui qui me hait, hait aussi mon Père. Si je n’avais pas fait parmi eux des œuvres que nul autre n’a faites, ils n’auraient pas de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père. Mais cela est arrivé afin que s’accomplît la parole qui est écrite dans leur loi : Ils m’ont haï sans cause. » (Jean 15 :22-25)

La puissance de DIEU manifestée par des signes, prodiges et miracles, expose le péché et pousse les gens à prendre une décision pour ou contre DIEU. Lorsqu’il n’y a pas de puissance de DIEU manifestée, nous n’utilisons pas les mêmes moyens que Jésus utilisait quand il exerçait son ministère auprès des perdus et le résultat est que les gens restent perdus. La démonstration de la puissance de DIEU au travers des miracles force les gens à prendre conscience de l’existence de DIEU d’une façon personnelle.

3. Les signes, les prodiges et les miracles fortifient la foi et nous aident à aller de l’avant !

« Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon, et aucun des autres n’osait se joindre à eux ; mais le peuple les louait hautement. Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s’augmentait de plus en plus ; en sorte qu’on apportait les malades dans les rues et qu’on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux. La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs ; et tous étaient guéris. » (Actes 5 :12-16)

Les signes, les prodiges et les miracles démontrent la puissance de DIEU et éveillent l’intérêt pour les choses de DIEU. Le témoignage de ce que DIEU fait aujourd’hui va stimuler et déclencher un processus de croissance dans la FOI, c’est pourquoi nous devons témoigner des œuvres de DIEU.

Dans notre église, nous aimons demander aux participants de témoigner de ce que DIEU a fait dans leur vie. Une personne a commencé à partager comment DIEU avait guéri sa cheville lors de la prière de dimanche passé, ensuite une autre personne a témoigné de la guérison de ses intestins, ensuite une autre de la guérison de sa fatigue chronique, et ainsi de suite, il s’agit chaque fois d’actes récents datant d’une ou deux semaines. C’est ainsi que plusieurs personnes qui avaient des difficultés à obtenir leur guérison ont vu leur foi augmenter et obtenir ainsi la guérison divine.

4. Le courage est élevé par les signes.

« On n’avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, se tenant au milieu d’eux, leur dit : O hommes, il fallait m’écouter et ne pas partir de Crète, afin d’éviter ce péril et ce dommage. Maintenant je vous exhorte à prendre courage ; car aucun de vous ne périra, et il n’y aura de perte que celle du navire. Un ange du Dieu à qui j’appartiens et que je sers m’est apparu cette nuit, et m’a dit : Paul, ne crains point ; il faut que tu comparaisses devant César, et voici, Dieu t’a donné tous ceux qui naviguent avec toi. C'est pourquoi, ô hommes, rassurez-vous, car j'ai cette confiance en Dieu qu'il en sera comme il m'a été dit. » (Actes 27 : 21-25)

La Bible nous présente ici le récit de Paul lorsqu’il fut conduit vers Rome pour être présenté devant César. Son bateau est pris dans une tempête, au point qu’il est certain qu’il va faire naufrage. Cependant Paul a reçu un signe : «Un ange du Dieu à qui j’appartiens et que je sers m’est apparu cette nuit… ». Et c’est lorsqu’il témoigne de ce que l’ange lui a dit que cela redonne du courage à tout l’équipage et a pour résultat qu’aucun d’eux ne sera perdu.

En général c’est lorsque des personnes sont témoins de la puissance et de l’amour de DIEU qu’elles reprennent courage dans l’épreuve et viennent à la foi.

Paul dit expressément : «…et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance, afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. » (1Corinthiens 2:4)

La foi n’est pas basée sur la logique et le rationalisme, mais sur le fait que DIEU accomplit toujours ce qu’IL a déclaré dans Sa Parole la BIBLE. (Hébreux 11 : 1-40). Et cela se traduit par des faits concrets, comme la guérison physique, la délivrance de mauvais esprits, le baptême dans le Saint-Esprit, la réponse à nos prières, la prospérité attachée à la rédemption. (2 Cor. 8 :9 ; Deut. 28 :1-14 ; etc.)

5. Les signes, les prodiges et les miracles ouvrent les lieux célestes au dessus des villes et les pécheurs se convertissent.

Philippe en Samarie, un réveil de puissance

Nous avons ici l’exemple de Philippe qui, à cause de la persécution sur Jérusalem, va être obligé de descendre en Samarie. Là il ne va pas perdre de temps mais il va y prêcher le Christ et c’est lorsque les habitants de la ville voient les miracles qu’il y a une grande ouverture pour l’évangile dans la ville.

« Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. Et il y eut une grande joie dans cette ville. » (Actes 8 :5-8)

Pierre et le paralytique de la ville de Lydde

« Comme Pierre visitait tous les saints, il descendit aussi vers ceux qui demeuraient à Lydde. Il y trouva un homme nommé Enée, couché sur un lit depuis huit ans, et paralytique. Pierre lui dit : Enée, Jésus-Christ te guérit ; lève-toi, et arrange ton lit. Et aussitôt il se leva. Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent, et ils se convertirent au Seigneur. » (Actes 9 :32-35)

Paul à Ephése

« Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient… le nom du Seigneur Jésus était glorifié. Plusieurs de ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu’ils avaient fait. Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde: on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent. C’est ainsi que la parole du Seigneur croissait en puissance et en force. » (Actes 19 :11-12 ; 17b-20)

Ces exemples parlent d’eux-mêmes car nous voyons combien les signes, les prodiges et les miracles déclenchent une ouverture particulière dans ces différentes localités, par une confrontation de PUISSANCES, et c’est alors que les puissances des ténèbres qui dominent ces villes sont obligées de laisser la place à la Puissance Incomparable de DIEU et que le réveil se met en place.

6. Les miracles manifestent la Gloire de Jésus.

« Jésus leur dit : Remplissez d’eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu’au bord. Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l'ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. Quand l'ordonnateur du repas eut goûté l'eau changée en vin, –ne sachant d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l'eau, le savaient bien, –il appela l'époux, et lui dit : Tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on s’est enivré ; toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. » (Jean 2 :7-11)

Marie la maman de Jésus avait la foi que celui-ci pouvait accomplir ce miracle, les serviteurs ont simplement fait un geste d’obéissance, même si cela paraissait irrationnel, mais le miracle eut bien lieu et cela amena les disciples qui observaient la scène à « CROIRE EN LUI » et c’est là toute la différence. N’oublions jamais que le doute et les paroles de doute sont les ennemis les plus redoutables à la foi.

7. Les miracles accomplis par la foi en DIEU invitent le ciel à descendre sur la terre pour manifester la GLOIRE DE DIEU.

La foi fait bouger le ciel, de telle façon que le ciel fasse bouger la terre.

Chaque fois qu’il y a manifestation de la puissance de DIEU démontrée par des signes, des prodiges et des miracles, il y a libération de la Gloire surnaturelle de DIEU dans ce lieu.

Les signes, les prodiges et les miracles que nous accomplissons dans nos villes libèrent la gloire de DIEU dans nos villes.

Les miracles, prodiges et signes ont un impact sur les œuvres des ténèbres et les ténèbres elles-mêmes et celles-ci sont remplacées par la lumière, donc la Gloire

Quand il n’y a pas de miracles de la gloire de DIEU, alors la présence manifestée de DIEU est également absente. Cependant JESUS a déclaré qu’il serait avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde, alors croyons et manifestons Sa GLOIRE.

Lorsque JESUS envoie les apôtres après sa résurrection et juste avant son enlèvement, il déclare : « Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient. »

Conclusion :

Les signes les prodiges et les miracles ont un but, ils ne sont pas une fin en soi, mais ils nous montrent la réalité de la Puissance de notre DIEU. Ils nous montrent tout simplement qui est DIEU et combien il nous aime pour nous faire du BIEN, c’est un BON DIEU qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. (2 Timothée 2 :4)


Soutenir-Apollos-Banner-2.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2015 - 2019 par Apollos